En 1972, le rapport Meadows commandité par le Club de Rome affirmait que le système planétaire s’effondrerait sous la pression de la croissance démographique et industrielle, à moins que l’humanité n’en décide autrement. Il y a quelques semaines, Nicolas Hulot évoquait en prime time sur France 2 la perspective de la fin du monde, ou en tout cas la fin d’un monde pacifique. Comment expliquer qu’en 46 ans – voire plus – rien ne se soit passé, pire, que les problématiques se soient considérablement aggravées ?

Remerciements : Jeane ClesseGilles CrampesJacques FradinArthur KellerJulien Vidal
Carousel controls